(Istanbul) L’Arabie saoudite va fermer huit écoles turques à la fin de l’année, a rapporté mercredi l’agence de presse étatique turque Anadolu, une décision qui risque de susciter la colère d’Ankara qui cherchait à apaiser ses relations avec Riyad.

Agence France-Presse

Selon Anadolu, le ministère turc de l’Éducation a été informé par les autorités saoudiennes que ces huit établissements devraient fermer définitivement leurs portes à la fin de l’année scolaire en cours.

Au total, 2256 enfants y sont scolarisés, d’après l’agence.

Sollicités par l’AFP, les ministères turcs des Affaires étrangères et de l’Éducation n’ont pas répondu dans l’immédiat.

Le mois dernier, le ministère de l’Éducation avait indiqué que 26 écoles turques étaient en activité en Arabie saoudite.

La fermeture de huit d’entre elles risque de susciter un regain de tensions entre la Turquie et l’Arabie saoudite.

Les relations entre ces deux poids lourds du monde musulman se sont fortement dégradées ces dernières années, en particulier depuis l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au consulat de son pays à Istanbul en 2018.

Après plusieurs années de bras de fer, la Turquie a toutefois mis ses critiques envers Riyad en sourdine et multiplié les déclarations d’apaisement en direction du royaume saoudien et de ses principaux alliés régionaux, les Émirats arabes unis et l’Égypte.