Un attentat-suicide perpétré, mardi, dans l'est de l'Afghanistan a fait au moins 12 victimes, dont deux agents du service de renseignement et dix civils.

LA PRESSE CANADIENNE

Daech (le groupe armé État islamique) a revendiqué l'attaque dans un communiqué.

Attahullah Khogyani, un porte-parole du gouvernement provincial, a affirmé que cinq autres personnes - deux agents des forces de sécurité et trois civils - ont été blessées dans l'attentat qui s'est produit dans le district de Jalalabad.

M. Khogyani a spécifié que le suspect se déplaçait à pied et qu'il visait des membres du service de renseignement.

Par ailleurs, dans la province de Farâh, des combattants talibans ont attaqué des postes de contrôle, tuant trois policiers, a mentionné Mohammad Naser Mehri, porte-parole du gouvernement provincial.

Il a ajouté que quatre autres policiers ont été blessés dans l'échange de tirs qui s'est produit tard lundi dans le district de Bala Buluk.

Mohammad Naser Mehri a ajouté que cinq insurgés ont été tués et sept autres ont été blessés.