Source ID:; App Source:

Israël lance un nouvel appel d'offres dans une colonie de Cisjordanie

Un policier anti-émeute israélien utilise du poivre de... (PHOTO MUSA AL SHAER, AFP)

Agrandir

Un policier anti-émeute israélien utilise du poivre de cayenne contre un militant palestinien manifestant contre la colonisation israélienne devant la colonie de Beitar Illit, en Cisjordanie, le 5 septembre.

PHOTO MUSA AL SHAER, AFP

Agence France-Presse
JÉRUSALEM

Les autorités israéliennes viennent de lancer un appel d'offres pour la construction de 283 logements dans la colonie d'Elkana en Cisjordanie occupée, a-t-on appris vendredi auprès de l'autorité israélienne des terrains publics.

Le projet d'extension de la colonie d'Elkana, située dans le nord-ouest de la Cisjordanie, a été approuvé en janvier et l'appel d'offres publié jeudi, indique le site internet de l'autorité.

L'appel d'offres est lancé malgré les préoccupations de la communauté internationale, inquiète qu'Israël ne redonne un coup d'accélérateur à sa politique de colonisation en Cisjordanie, dans un contexte où les perspectives de paix israélo-palestinienne sont déjà très sombres.

Cette inquiétude s'est fortement exprimée quand Israël a décidé dimanche de déclarer propriété de l'État 400 hectares proches de la colonie de Gva'ot, dans les environs de Bethléem, en réaction au meurtre de trois jeunes Israéliens en juin dans le secteur.

L'appropriation, d'une ampleur sans précédent depuis les années 80 selon l'organisation anti-colonisation «la Paix maintenant», a suscité une ample réprobation internationale.

La poursuite de la colonisation (la construction d'habitations civiles dans les territoires occupés ou annexés par Israël depuis 1967) est largement considérée comme une entrave majeure aux efforts déployés depuis des décennies pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

Elle passe pour avoir grandement contribué à l'échec, en avril 2014, d'un nouvel effort de paix mené pendant plusieurs mois par le secrétaire d'État américain John Kerry.

L'extension d'Elkana, parmi d'autres projets de construction de milliers de logements, était dans l'air depuis plusieurs mois. Le projet a reçu un accord en janvier et son avancement, comme celui d'autres programmes, a été «retardé par la guerre à Gaza cet été», a indiqué à l'AFP Ariel Rozenberg, porte-parole du ministère du Logement.

La municipalité de Jérusalem a par ailleurs annoncé mercredi autoriser à planifier la construction de 2200 logements et des travaux de réhabilitation dans le quartier d'al-Sawareh, à Jérusalem-Est annexée.

L'aile la plus à droite du conseil municipal s'est opposée à ce projet, dénonçant l'attribution de ces logements à des Palestiniens, selon le journal Haaretz.

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat a lui évoqué une opportunité de renforcer la «souveraineté israélienne sur Jérusalem-Est et de préserver son unité».




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer