Source ID:; App Source:

Le Jihad islamique renoue ses contacts avec le Hamas

Agence France-Presse
Gaza

Le mouvement radical palestinien Jihad islamique a rétabli ses contacts avec le Hamas, au pouvoir à Gaza, après la formation d'une commission d'enquête sur la mort d'un de ses chefs militaires, a affirmé mercredi un porte-parole de cette formation.

«Les contacts ont repris avec le Hamas après l'accord sur la formation d'une commission d'enquête conjointe sur la mort de Raëd Joundiya», a dit à l'AFP Daoud Chihab.

Il a indiqué «espérer que les choses rentrent dans l'ordre une fois les conséquences tirées de la mort de Joundiya», un chef des Brigades Al-Qods, branche armée du Jihad islamique.

Présenté par cette branche armée comme «responsable de (son) unité des roquettes», Joundiya a succombé le 23 juin à ses blessures infligées la veille lors d'une tentative d'arrestation par la police du Hamas à Gaza.

En représailles, le Jihad islamique avait annoncé la suspension des contacts avec le Hamas.

Dans un communiqué, le Jihad islamique a affirmé que le chef du gouvernement Hamas, Ismaïl Haniyeh, avait «présenté ses excuses et ses condoléances» pour la mort de Joundiya, et avait souligné que le gouvernement suivrait les recommandations de la commission d'enquête, composée de représentants des deux groupes et de la famille de la victime.

La veille, M. Haniyeh avait assuré que cette mort était «exceptionnelle et ne pouvait pas perturber la relation avec le Jihad islamique».

Selon les Brigades Al-Qods, la police a tenté d'arrêter Joundiya «en raison de sa participation à la découverte d'un groupe qui a essayé de voler les armes de la résistance». Une source  du mouvement a précisé que Joundiya avait découvert que quelqu'un avait dérobé des roquettes à sa branche armée.

Le ministère de l'Intérieur du Hamas a annoncé qu'il avait été tué en résistant aux policiers venus l'interpeller après une plainte pour enlèvement «d'un membre de la famille Khalidi (...) sur la base d'une information fournie par la famille de la personne enlevée».

Après sa mort, des tirs de roquettes ont visé Israël qui a riposté par des raids contre des positions du Jihad islamique.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer