Source ID:; App Source:

Afghanistan: un attentat-suicide coûte la vie à 10 enfants

Plus tôt dans la matinée, quatre femmes, deux... (PHOTO RAHMAT GUL, AP)

Agrandir

Plus tôt dans la matinée, quatre femmes, deux enfants et un homme, membres d'une même famille, ont été tués dans l'explosion d'une bombe artisanale placée par les talibans sur une route près de Mehtarlam, capitale de province de Laghman, dans l'est du pays.

PHOTO RAHMAT GUL, AP

Agence France-Presse
Kaboul

Dix enfants qui sortaient de l'école ainsi que deux soldats de l'OTAN et un policier ont été tués lundi en Afghanistan dans un attentat-suicide visant un convoi des forces afghanes et américaines, a-t-on appris de sources concordantes.

L'attentat est survenu peu avant 11 h locales (1 h 30 à Montréal) dans la province reculée de Paktia (sud-est), un bastion des rebelles talibans.

«Un kamikaze sur une moto s'est fait exploser près d'une école» alors que les enfants rentraient chez eux après la fin des cours, a déclaré à l'AFP Zalmai Uriakhail, chef de la police de la province, précisant que «les lieux étaient bondés» à ce moment-là.

«Un attentat avec un véhicule piégé a été perpétré contre un convoi de la force internationale de l'OTAN (ISAF). Deux membres de l'ISAF ont été tués», a de son côté annoncé un porte-parole de la force, sans divulguer la nationalité des victimes.

L'attentat a également coûté la vie à dix enfants et un policier, a indiqué de son côté le ministère afghan de l'Intérieur, alors qu'un bilan précédent faisait état de neuf enfants morts.

Quinze enfants ont également été blessés dans l'explosion, a déclaré le ministère dans un communiqué, dans lequel il «condamne» cet attentat «inhumain».

«Les terroristes qui mènent un combat contre l'éducation ont prouvé une fois encore à travers ce lâche attentat qu'ils n'avaient aucune considération pour les civils innocents et sans défense», a dénoncé le ministère.

Plus tôt dans la matinée, quatre femmes, deux enfants et un homme, membres d'une même famille, ont été tués dans l'explosion d'une bombe artisanale placée par les talibans sur une route près de Mehtarlam, capitale de province de Laghman, dans l'est du pays, a indiqué le porte-parole du gouvernement local, Sarhadi Zwak.

Deux autres personnes blessées dans cet attentat survenu à 6 h 30 locales (22 h dimanche à Montréal ) ont été hospitalisées, a précisé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Le ministère «condamne dans les termes les plus forts cet acte des talibans et prie pour le rétablissement rapide des personnes blessées et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes».

Aucune des deux attaques de Paktia et Mehtarlam n'était revendiquée en début d'après-midi. Les attentats-suicides et bombes artisanales sont les armes de prédilection des talibans, chassés du pouvoir à la fin 2001 par une coalition internationale menée par les États-Unis et qui mènent depuis une tenace rébellion contre le gouvernement de Kaboul et son allié de l'ISAF.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer