Un kamikaze a fait exploser une bombe à une mosquée chiite dimanche soir à Sargodha, dans l'est du Pakistan, faisant au moins douze blessés, ont annoncé la police et les secours.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«L'explosion a eu lieu à une mosquée de la minorité chiite au moment de la prière du soir», a déclaré à l'AFP un responsable de la police, Matiullah Jan.

«Douze personnes ont été blessées dans l'explosion de la bombe et transportées à l'hôpital dans nos ambulances», a indiqué un responsable des services de secours, Mohammad Shakeel.

Le responsable de l'administration du district de Sardogha, Zulfiqar Ali Shah, a déclaré à l'AFP qu'il s'agissait d'un «attentat suicide».

Selon le chef de la police du district, B.A. Nasir, l'auteur de l'attentat a été intercepté par les vigiles au moment où il tentait de pénétrer à l'intérieur de la mosquée. Il a alors déclenché les explosifs qui étaient fixés sur son corps.

Seize musulmans chiites ont été tués et quatre blessés samedi dans une embuscade visant apparemment cette communauté dans une zone tribale du nord-ouest du Pakistan proche de la frontière afghane.

Les chiites représentent quelque 20% des 160 millions de Pakistanais, majoritairement sunnites.