Un important comité de la Chambre des représentants des États-Unis a voté mercredi pour couper près de 4 milliards $ d'aide destinée au gouvernement afghan en attendant que soient menées des vérifications sur des allégations de corruption et de détournement de fonds provenant de l'aide étrangère.

ASSOCIATED PRESS

Cette initiative bipartisane du sous-comité sur l'affectation de l'aide étrangère survient après que le «Washington Post» eut rapporté que des responsables de haut rang du gouvernement d'Hamid Karzaï nuisent au bon déroulement d'enquêtes sur des alliés politiques soupçonnés de corruption, au milieu d'allégations répandues voulant que des hommes d'influence afghans détournent des milliards de dollars hors du pays.

La présidente du sous-comité, la démocrate Nita Lowey, demande que le bureau gouvernemental de reddition de comptes mène des vérifications sur des milliards de dollars d'aide accordés par les États-Unis dans le passé.

Mme Lowey a dit ne pas avoir l'intention «d'affecter un seul centime de plus à l'assistance au gouvernement afghan» tant qu'elle n'aura pas eu «l'assurance que l'argent des contribuables américains n'est pas utilisé pour remplir les poches de responsables afghans corrompus, de seigneurs de la drogue et de terroristes».

Les opérations militaires, financées par une autre loi, ne seront pas affectées par cette mesure, tout comme l'aide humanitaire.