Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a ordonné le bouclage total de la Cisjordanie à compter de ce jeudi soir et jusqu'à lundi soir, de crainte d'attentats durant la fête juive de Pourim, a indiqué un communiqué militaire.

Mis à jour le 25 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

L'armée permettra cependant le libre passage dans les deux sens entre Israël et la Cisjordanie pour les cas humanitaires, les médecins, journalistes, membres d'organisations non gouvernementales, avocats et membres des diverses églises, précise le texte.

La fête de Pourim, connue comme le carnaval juif, sera célébrée dimanche et lundi. Elle est traditionnellement l'occasion de défilés carnavalesques, de soirées costumées et de grands rassemblements populaires.

À l'occasion de cette fête, la police et les gardes-frontières renforceront leur présence dans les secteurs considérés comme «sensibles» tels que centres commerciaux et gares routières, selon une source policière.