Source ID:; App Source:

Ahmadinejad insiste, l'Iran ne cherche pas à avoir la bombe atomique

Mahmoud Ahmadinejad... (Photo: AFP)

Agrandir

Mahmoud Ahmadinejad

Photo: AFP

Agence France-Presse
Teheran

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a répété mercredi que son pays ne cherchait pas à fabriquer une bombe nucléaire, dans des propos tenus à la veille de la «Journée nationale de l'énergie atomique».

S'exprimant lors d'un grand rassemblement à Ispahan (centre), le président Ahmadinejad répondait au président américain, Barack Obama, qui a appelé lundi le gouvernement iranien à choisir entre l'arme nucléaire et un avenir meilleur pour son peuple.

«Vous (Obama) avez dit récemment que l'Iran avait droit à la technologie nucléaire à des fins pacifiques mais pas à la bombe», a dit le président iranien.

«Je vous dis que la nation iranienne n'a jamais cherché à avoir la bombe, le temps des bombes et des armées est révolu», a-t-il dit, acclamé par une foule scandant «Mort à l'Amérique!»

Depuis son élection, le président Obama a fait une série d'ouvertures diplomatiques envers l'Iran, prenant notamment le 20 mars l'initiative historique de s'adresser directement aux dirigeants iraniens pour surmonter trente années de relations hostiles.

«Maintenant, les dirigeants iraniens doivent choisir s'il veulent construire une arme ou bâtir un avenir meilleur pour leur peuple», a cependant prévenu lundi le président Obama.

M. Ahmadinejad a répété que l'Iran attendait toujours «des changements fondamentaux et réels» de la part des Etats-Unis.

«Si vous parlez de changement (...) changez votre méthode, votre vocabulaire et la voie adoptée envers l'Iran», a dit le président Ahmadinejad.

«Vous nous avez tendu la main. Si vous êtes sincère (votre offre) est la bienvenue, sinon notre réponse sera la même que nous avions donné à M. (George W.) Bush», a-t-il averti.

Les relations entre ces deux pays, qui n'entretiennent pas de relations diplomatiques depuis 1980, étaient au plus bas sous le mandat du président Bush qui exigeait la suspension par Téhéran de la production d'uranium enrichi.

L'Iran est soupçonné par l'Occident de développer un programme nucléaire destiné à fabriquer des armes atomiques, ce que Téhéran a nié à plusieurs reprises.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer