Source ID:; App Source:

Forte baisse de l'immigration juive en Israël

L'immigration juive en Israël a enregistré une baisse brutale en 2008,... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Agence France-Presse
Jérusalem

L'immigration juive en Israël a enregistré une baisse brutale en 2008, atteignant le nombre de 16 000 immigrants sur l'année, soit son niveau le plus bas depuis près de 21 ans, selon des données publiées dimanche par le ministère de l'Intégration.

L'immigration a chuté de 20% par rapport à 2007 (20 000 immigrants), alors qu'elle avait déjà baissé de 6% en 2007 par rapport à l'année précedente. En revanche, le nombre d'Israéliens partis vivre à l'étranger de retour dans le pays a quasiment doublé, s'élevant à 8 800 personnes contre quelque 4 500 en 2007, à la suite des encouragements économiques donnés par l'État.

Dans le détail, 5 331 immigrants sont arrivés d'ex-URSS, qui représente environ 35% du total, 2 910 sont arrivés des États-Unis et du Canada (20% du total), et 1 800 de France (12%) contre près de 2.700 en 2007.

Depuis la fin de la dernière grande vague d'immigration en 2002, pendant laquelle près d'un million de Juifs des pays de l'ex-URSS avaient gagné Israël en l'espace de 10 ans, le mouvement d'immigration connaît une baisse constante.

Ces dernières années, plus de 50% des immigrants d'ex-URSS n'étaient pas considérés comme juifs par le rabbinat.

La «Loi du retour» accorde la nationalité à des Juifs qui viennent s'installer en Israël. Des non Juifs peuvent en bénéficier si leur conjoint ou l'un de leurs parents est juif.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer