Au moins trois personnes ont été tuées et six autres blessées samedi par l'explosion d'une bombe à l'heure de la prière dans une mosquée du nord-ouest du Pakistan, a annoncé un responsable local.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'explosion de forte puissance a détruit le toit de la mosquée dans la ville de Tal, dans le district de Hangu, voisin des zones tribales qui longent la frontière avec l'Afghanistan, a déclaré à l'AFP ce responsable, Afzal Khan.

«Il s'agissait d'une bombe à retardement qui avait été placée à l'intérieur de la mosquée. Une partie du bâtiment s'est effondrée, tuant trois fidèles et en blessant six autres», a-t-il indiqué, précisant que l'attentat avait eu lieu au moment de la prière de l'après-midi.

La ville de Tal est proche du Waziristan du Nord, l'un des districts tribaux du nord-ouest du Pakistan qui servent de refuge à des groupes de talibans afghans et pakistanais et à des combattants du réseau Al-Qaïda.