(Paris) Emmanuel Macron est toujours en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle avec 7,5 points d’avance sur Marine Le Pen, suivi d’Éric Zemmour qui passe d’une demi-point devant Valérie Pécresse, selon un sondage Harris Interactive paru mardi.

Publié le 15 février
Agence France-Presse

Le président sortant, qui ne s’est toujours pas déclaré candidat, recueille 25 % d’intentions de vote (+1 point) devant la candidate du RN à 17,5 % (+0,5 point), selon cette étude pour Challenges.

Suit à la troisième place l’autre candidat d’extrême droite Éric Zemmour à 14,5 % (stable), dont la courbe passe d’un demi-point devant celle de la candidate de LR Valérie Pécresse, qui perd un point à 14 %, selon cette étude réalisée du 11 au 14 février..

À gauche, le candidat de LFI Jean-Luc Mélenchon est crédité de 10,5 % d’intentions de vote (+0,5 point), avec avance de 5 points sur l’écologiste Yannick Jadot (5,5 %, -0,5). Suivent l’ancienne Garde des Sceaux Christiane Taubira (3,5 %, -1,5), à égalité avec le communiste Fabien Roussel (3,5 %, +0,5), Anne Hidalgo (2,5 %, -0,5) et Nicolas Dupont-Aignan (1 %).

Emmanuel Macron recueille par ailleurs 67 % d’intentions de vote parmi ses électeurs de 2017, un taux supérieur à celui de Marine Le Pen (62 %) ou Jean-Luc Mélenchon (56 %).

Au deuxième tour, Emmanuel Macron est donné nettement gagnant face à Marine Le Pen (56 % contre 44 %), Valérie Pécresse (57 % contre 43 %) ou Éric Zemmour (64 % contre 36 %).  

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Enquête réalisée en ligne du 11 au 14 février auprès d’un échantillon de 2476 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, dont 2053 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas.

Marge d’erreur entre 1 et 2,3 points.