(Washington) Le président américain Joe Biden prévoit d’envoyer 3000 militaires en renfort en Europe de l’Est en soutien aux forces de l’OTAN « dans les prochains jours », a annoncé mercredi le porte-parole du Pentagone, John Kirby.

Mis à jour le 2 février
Agence France-Presse

« Mille soldats actuellement stationnés en Allemagne seront repositionnés en Roumanie dans les prochains jours », a annoncé M. Kirby au cours d’une conférence de presse alors que la Russie n’affiche aucune intention de réduire sa présence militaire aux frontières de l’Ukraine, les Occidentaux craignant une invasion du pays.

PHOTO DÉPARTEMENT D'ÉTAT AMÉRICAIN, VIA AGENCE FRANCE-PRESSE

Des soldats de l'OTAN durant un exercice militaire le 31 janvier 2022 à la base d'entraînement multinationale de Hohenfels, en Allemagne.

Ils rejoindront les 900 soldats américains actuellement déployés dans le pays et les forces que la France a décidé d’envoyer dans le pays.

« Les États-Unis continueront de consulter et de se coordonner avec la France et tous nos alliés pour nous assurer que nous sommes complémentaires les uns des autres dans nos déploiements respectifs », a-t-il noté.

En outre, 2000 soldats de la 82e division aéroportée, la principale force de réaction rapide de l’armée américaine, seront envoyés en Allemagne et en Pologne, a indiqué M. Kirby.  

Sur ce nombre, 1700 seront repositionnés en Pologne, les autres étant chargés de participer à la coordination des forces américaines en Allemagne, a précisé le Pentagone.

« Je veux être très clair : ce ne sont pas des mouvements permanents. Ils sont conçus pour répondre aux circonstances actuelles. De plus, ces forces ne combattront pas en Ukraine », a-t-il souligné.

« Ces mouvements sont des signaux clairs envoyés au monde que nous sommes prêts à rassurer nos alliés de l’OTAN et déterminés à les défendre contre toute agression », a-t-il souligné.