(La Haye) Si les clients des cafés néerlandais ne sont pas tenus de présenter un passeport sanitaire lorsqu’ils prennent un verre ou dînent en terrasse, ils devront bientôt le faire pour se rendre aux toilettes, a annoncé lundi le ministre de la Santé.

Agence France-Presse

La semaine dernière, les autorités néerlandaises ont assoupli les restrictions liées à la COVID-19, notamment en mettant fin à la règle de la distanciation physique, mais ont annoncé la mise en place d’un passeport sanitaire pour les bars, les restaurants et les festivals.

Si le laissez-passer ne sera pas nécessaire pour ceux qui veulent profiter d’un repas ou d’une boisson à l’extérieur, une exception votée par le Parlement, il faudra en revanche montrer son passeport pour utiliser les toilettes de l’établissement.

PHOTO MINISTÈRE DE LA SANTÉ DES PAYS-BAS

Le passeport sanitaire néerlandais.

« Si vous voulez utiliser les toilettes, vous devrez montrer votre code QR », a déclaré le ministre de la Santé, Hugo de Jonge, sur la radio publique NOS.

Aux Pays-Bas, le QR code, qui atteste que la personne est vaccinée, est obligatoire dès l’âge de 13 ans.

La semaine dernière, le premier ministre néerlandais Mark Rutte avait toutefois déclaré qu’il n’était pas judicieux de faire une exception pour les clients assis à l’extérieur, car les gens devraient inévitablement entrer pour payer leur note ou même aller aux toilettes.

« Il pourrait aussi se mettre à pleuvoir et tout le monde voudrait alors rentrer à l’intérieur », avait déclaré M. Rutte.

« Le gouvernement tenait à ce que le passeport sanitaire soit présent partout dans le secteur de l’hôtellerie », a déclaré à l’AFP Rinske Wieman, porte-parole du ministère de la Santé.

« Ce n’est pas pour ennuyer les gens, mais parce qu’ils veulent plus de liberté. Malheureusement, ces libertés ne sont pas sans limites », a-t-elle ajouté.