(Washington) L’ambassadeur des États-Unis à Moscou, John Sullivan, rentré à Washington au printemps en raison d’un nouveau coup de froid dans les relations entre les deux pays rivaux, sera de retour en Russie « cette semaine », a annoncé lundi le département d’État américain.

Agence France-Presse

Le retour des ambassadeurs a été décidé par le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine lors de leur sommet la semaine dernière à Genève. Dans la foulée, l’ambassadeur de Russie Anatoli Antonov a regagné Washington dimanche.

Le porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price, a dit lundi à la presse que cette décision était liée à la volonté de garder « des canaux de communication ouverts avec le gouvernement russe, pour promouvoir les intérêts américains mais aussi pour réduire les risques de malentendus entre les deux pays ».

Les relations diplomatiques américano-russes s’étaient dégradées rapidement après l’entrée en fonction en janvier de Joe Biden, qui reproche notamment à la Russie des cyberattaques en série et son ingérence électorale aux États-Unis.

Conséquence : en mars, Moscou a pris la décision de rappeler Anatoli Antonov après des déclarations du président américain ayant comparé Vladimir Poutine à un « tueur ». John Sullivan avait annoncé un mois plus tard qu’il retournerait à Washington pour des consultations qui avaient été « recommandées » par le Kremlin.