(Bratislava) La Slovaquie a suspendu mardi les vaccinations avec la première dose de l’AstraZeneca, après avoir annoncé qu’elle examinait le cas d’un patient décédé d’un caillot sanguin après avoir reçu ce vaccin.

Agence France-Presse

« Seules les personnes en attente de leur deuxième dose de ce vaccin sont actuellement vaccinées avec AstraZeneca. L’utilisation du vaccin de cette société pour les premières doses a été suspendue », a déclaré le ministère de la Santé dans un communiqué.

Le ministre de la Santé, Vladimir Lengvarsky, avait annoncé la semaine dernière que la Slovaquie allait revoir sa stratégie de vaccination à la suite d’un caillot sanguin mortel chez un patient ayant reçu un vaccin AstraZeneca.  

Plusieurs autres pays de l’Union européenne ont limité les vaccinations avec AstraZeneca après qu’un lien a été établi entre le vaccin et des caillots sanguins très rares, mais pouvant être mortels.

Le Danemark a complètement abandonné le vaccin, alors que des experts britanniques ont recommandé aux personnes de moins de 40 ans un autre vaccin.

Mardi, de nombreux États brésiliens, dont ceux de Sao Paulo et de Rio de Janeiro, ont annoncé avoir suspendu mardi la vaccination des femmes enceintes avec AstraZeneca.

Pays d’Europe centrale de 5,4 millions d’habitants, la Slovaquie a enregistré un total de 386 136 cas de COVID-19 mardi, dont 12 077 décès.