(Berlin) L’Allemagne semble avoir surmonté la troisième vague de contaminations à la COVID-19, a estimé vendredi le ministre de la Santé Jens Spahn, faisant état d’un léger recul du nombre de cas.

Agence France-Presse

« La tendance des dernières semaines s’est confirmée. La troisième vague semble brisée », a assuré le ministre conservateur lors d’une conférence de presse.  

« Le nombre d’infections baisse à nouveau mais reste toujours à un niveau élevé », a-t-il toutefois nuancé.

PHOTO ANNEGRET HILSE, AGENCE FRANCE-PRESSE

Le ministre de la Santé, Jens Spahn

L’Allemagne a été durement frappée par la troisième vague de la pandémie au point qu’elle a pris des mesures drastiques pour tenter d’enrayer la hausse des contaminations, décidant pour la première fois d’instaurer des couvre-feux nationaux à partir de 22 h.

Et alors que plusieurs pays européens ont choisi de rouvrir progressivement magasins et terrasses de café, la plupart des commerces à l’exception de ceux considérés comme indispensables, demeurent fermés en Allemagne, pour certains depuis plus de six mois.

PHOTO CHRISTOF STACHE, AGENCE FRANCE-PRESSE

Le « beer garden » situé aux abords du lac Ammersee, Stegen, est fermé en raison de la COVID-19.

Le parlement a néanmoins donné son feu vert vendredi à des assouplissements de restrictions pour les personnes déjà vaccinées ou qui ont déjà été contaminées par le virus.

« Depuis la fin avril, les chiffres reculent légèrement », a également souligné Lothar Wieler, président de l’institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI), lors de cette conférence de presse.

Les chiffres des contaminations « ne baissent pas partout à la même vitesse mais ils baissent », a-t-il encore remarqué, soulignant que les comportements des Allemands et Allemandes qui ont réduit leurs contacts avaient largement contribué à cette amélioration.  

Lothar Wieler a notamment estimé que l’accélération de la campagne de vaccinations était « une nouvelle très réjouissante ».

Quelque 7,3 millions de personnes ont déjà reçu les deux doses de vaccin et plus de 26 millions de personnes ont reçu une première dose.  

Après des débuts poussifs, la campagne de vaccination s’est accélérée au point que le nombre d’injections dépasse certains jours le million.

L’Allemagne comptait vendredi 3 491 988 cas officiellement déclarés de COVID-19, soit une progression de 18 485 en 24 heures.  

Près de 85 000 personnes sont mortes des suites de la COVID-19 depuis le début de la pandémie, selon le RKI.