(Moscou) La Russie a annoncé mercredi le lancement de la production de son principal vaccin contre la COVID-19 en Serbie, le premier pays européen à fabriquer le Spoutnik V après la Russie et la Biélorussie.

Agence France-Presse

« La Serbie est devenue le premier pays d’Europe du Sud à produire le Spoutnik V », a indiqué dans un communiqué le Fonds souverain russe (RDIF), qui a financé le vaccin.  

Contacté par l’AFP, un porte-parole du Fonds a précisé qu’actuellement seules la Russie et la Biélorussie, allié de Moscou, produisaient le vaccin en Europe.

Le 20 mai, dit le ministre serbe

Pour sa part, le ministre serbe responsable de l’Innovation, Nenad Popovic, a annoncé sur Twitter que la production en Serbie commencerait le 20 mai.

Le président serbe, Aleksandar Vucic, doit par ailleurs visiter jeudi l’Institut Torlak de Belgrade, où est prévue la production.  

La Serbie, qui souhaite adhérer à l’Union européenne, mais reste proche de la Russie sur le plan diplomatique, avait commencé début janvier sa campagne de vaccination avec le Spoutnik V.  

« L’ampleur de la vaccination pourrait être augmentée considérablement grâce au lancement d’une production locale », a indiqué Kirill Dmitriev le directeur général du Fonds russe, dans un communiqué.  

En août dernier, l’annonce par Moscou du Spoutnik V avait d’abord été critiquée en Occident comme prématurée.  

Mais la fiabilité du produit a été établie dans les mois qui ont suivi et le vaccin est actuellement homologué dans soixante pays.

Faute de pouvoir en produire suffisamment et souhaitant dédier en priorité sa production à la population russe, Moscou n’en a cependant livré jusqu’à présent que des quantités réduites à l’étranger.