(Moscou) La situation en matière d’infection au coronavirus se stabilise en Russie, ont affirmé dimanche les autorités sanitaires, alors que le pays a enregistré 9709 nouveaux cas en 24 heures.

Agence France-Presse

Pour la troisième fois en une semaine, le chiffre des nouvelles contaminations en Russie se situe sous la barre des 10 000.

Dans ce contexte, l’Agence sanitaire russe (Rospotrebnadzor) a salué un « niveau de stabilité que tout le monde attendait ».

« Je dirais que nous avons réussi aujourd’hui à empêcher la hausse » de nouvelles contaminations, a assuré la responsable de Rospotrebnadzor, Anna Popova, dans un entretien à la chaîne publique russe Rossia 24.

« La situation se stabilise à travers le pays. Toutes les régions ont réussi à stabiliser la situation », a-t-elle affirmé.

La Russie, qui a entamé cette semaine un déconfinement prudent après environ un mois et demi de strictes restrictions, se situe au deuxième rang mondial, après les États-Unis, pour les contaminations avec au total 281 752 cas recensés.

Le nombre de nouveaux décès en 24 heures est légèrement inférieur à celui de la veille (119) qui constituait un record pour la Russie depuis le début de la pandémie, apparue en décembre en Chine. Au total, le pays comptabilise 2631 décès.

Les autorités sanitaires russes ont affiché à deux reprises durant la semaine écoulée un décompte de nouveaux cas inférieur à 10 000. Mais les chiffres fluctuent depuis début avril sans qu’une tendance claire se dessine.

Des critiques ont mis en doute la réalité du taux de mortalité officiel, accusant la Russie de sciemment sous-évaluer le nombre des morts de la COVID-19.  

Les autorités ont rejeté ces accusations, précisant que ne sont recensés que les décès dont la cause première est le coronavirus, quand d’autres comptent la quasi-totalité des morts de patients déclarés positifs.  

Les autorités disent aussi que l’épidémie étant arrivée plus tard en Russie, elles ont eu le temps de préparer les hôpitaux et de mettre en place une politique massive de dépistage.