(Oslo) Le parquet norvégien a inculpé lundi pour « homicide » et « acte terroriste » l’auteur d’une fusillade dans une mosquée des environs d’Oslo l’été dernier, qui n'a pas fait de victime.

Agence France-Presse

Il a également accusé du meurtre de sa demi-sœur, dans une affaire distincte, mais liée sur le plan des motifs.

Philip Manshaus, 22 ans, a été arrêté après avoir ouvert le feu le 10 août au centre islamique Al-Noor à Baerum, une banlieue résidentielle d’Oslo, sans faire de blessés graves. Le corps de sa demi-sœur de 17 ans avait plus tard été retrouvé à leur domicile.

Il avait tué sa demi-soeur parce qu'elle était à demi-chinoise

Adoptée par la conjointe du père de Manshaus, Johanne Zhangjia Ihle-Hansen, a été tuée de quatre balles, avait indiqué en septembre la police locale.

PHOTO CORNELIUS POPPE, NTB SCANPIX, VIA AP

Philip Manshaus le jour de son arrestation, le 12 août 2019, après qu'il ait tué sa demi-soeur dans la maison familiale et tenté de commettre un attentat dans une mosquée d'Oslo.

Les autorités avaient confirmé les motivations racistes de Philip Manshaus en établissant qu’il avait aussi tué sa demi-sœur parce qu’elle était d’origine chinoise.

Selon l’acte d’inculpation consulté par l’AFP, le Norvégien est poursuivi pour « homicide » contre sa demi-sœur, et pour « acte terroriste » avec « intention de créer la terreur au sein de la population ».

En septembre, Manshaus avait reconnu les faits mais a rejeté les chefs qui le visent aujourd’hui.

Lors d’une audience au tribunal consacrée au prolongement de sa détention, il avait effectué un salut nazi devant la presse.

Son procès doit commencer le 7 mai.