(Paris) Vêtus de casques et de combinaisons de protection, les membres du chœur de la cathédrale Notre-Dame de Paris ont participé à un concert spécial pour la veille de Noël à l’intérieur du monument médiéval pour la première fois depuis l’incendie dévastateur de l’année dernière.

Associated Press

Accompagnés d’un violoniste de renom, d’un orgue loué et d’un soliste soprano, huit chanteurs — et non les 20 prévus — se sont produits sous les vitraux de la cathédrale, qui est en train de devenir imposant chantier de reconstruction. Le nombre de participants a été revu à la baisse pour des motifs de sécurité.

Les chanteurs se sont tenus à distance pour pouvoir enlever leurs masques — ce qui est obligatoire dans les espaces intérieurs en France pour limiter la propagation du coronavirus — et chanter.

Au programme, le chœur a notamment interprété Douce Nuit, en français et en anglais, Les Anges dans nos campagnes et Vive le vent.

Le concert a été enregistré samedi et a été diffusé jeudi soir. Le public n’était pas autorisé à y assister et ne devrait pas voir l’intérieur de Notre-Dame avant au moins 2024.

Le chœur de Notre-Dame donnait 60 concerts par an dans la cathédrale avant l’incendie, mais il est itinérant depuis, se déplaçant parmi d’autres églises parisiennes.

L’incendie d’avril 2019 a consumé le toit en plomb de la cathédrale et détruit sa flèche, et ce n’est qu’au début du mois de décembre que les travailleurs sont finalement parvenus à stabiliser la structure pour commencer la reconstruction.