(Berlin) Quelque 12 800 personnes ont été évacuées dimanche à Francfort, capitale financière de l’Allemagne, où des spécialistes ont désamorcé une bombe britannique de 500 kg datant de la Seconde Guerre mondiale, ont annoncé les autorités.

Agence France-Presse

La bombe a été trouvée jeudi sur un chantier de construction du quartier de Gallus et le site avait dû être bouclé dans un rayon de 700 m en raison des dégâts qu’aurait pu causer l’engin s’il avait explosé, selon les mêmes sources.

La bombe a été désamorcée avec succès en moins de deux heures, ont annoncé les pompiers sur Twitter.

Outre les 12 800 habitants priés de quitter leur domicile, la circulation de certains trains avait été déviée ou reportée. La zone évacuée comprenait des maisons de retraite, des infrastructures pour le chauffage et internet, et des installations de l’opérateur des chemins de fer Deutsche Bahn.

Les autorités avaient prévenu que le désamorçage pourrait prendre cinq heures, mais le travail « peut aller très vite si le détonateur est positionné de telle façon que les artificiers peuvent l’atteindre rapidement », a déclaré à l’AFP un porte-parole des pompiers.

L’Allemagne demeure jonchée de bombes qui n’ont pas explosé et qui sont souvent trouvées sur des chantiers de construction, 75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Sept bombes ont été ainsi désamorcées cette année après avoir été découvertes sur le premier site européen Tesla de voitures électriques qui doit voir le jour près de Berlin en 2021.

D’autres l’ont été cette année à Cologne et à Dortmund.  

En 2017, la découverte à Francfort d’une bombe de 1,4 tonne avait provoqué l’évacuation de 65 000 personnes, la plus grande opération d’évacuation en Europe depuis 1945.