(Vladivostok) Au moins 150 000 personnes étaient privées d’eau et d’électricité vendredi dans une région de l’Extrême-Orient russe et sa capitale Vladivostok, après une pluie verglaçante exceptionnelle qui a enveloppé d’une épaisse couche de glace infrastructures et paysages.

Agence France-Presse

Le gouvernement de la région de Primorié a déclaré « l’état d’urgence », et selon sa cheffe adjointe, Elena Parkhomenko, « la situation de l’approvisionnement en électricité reste très difficile ».

« Cela pourrait prendre plusieurs jours de réparer les dégâts », a-t-elle averti dans un communiqué.     

PHOTO YURI MALTSEV, REUTERS

La pluie verglaçante qui s’est abattue sur Vladivostok et sa région a enveloppé de jusqu’à 12 millimètres de glace câbles et arbres, qui ont en de nombreux endroits cédé sous ce poids.  

PHOTO YURI MALTSEV, REUTERS

Des baies sur les branches d'un arbre couvertes de glace, à Vladivostok

Des images diffusées par les autorités et sur les réseaux sociaux montrent aussi des voitures, des panneaux de signalisation et d’autres infrastructures urbaines ayant l’air d’avoir été congelés.

« Cela fait 30 ans que nous n’avions pas vu ça dans la région de Primorié », a commenté dans un communiqué le responsable régional des services de météorologie russe, Boris Koubaï, qui espère que des épisodes ensoleillés attendus samedi vont entraîner un dégel.