(Rome) Le Comité technique et scientifique (CTS) italien, l’organe qui conseille le gouvernement de Rome dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19, propose des mesures allégeant le protocole sanitaire, comme la réduction de la quarantaine à dix jours.

Agence France-Presse

Jusqu’à présent, en cas de test positif ou de contact étroit avec une personne testée positive, la règle était d’imposer une quarantaine de 14 jours et deux tests négatifs par la suite pour pouvoir être considéré guéri.

Désormais la quarantaine, selon la proposition du CTS qui doit encore être adoptée lundi ou mardi par le gouvernement, sera de dix jours seulement, tandis qu’un seul test négatif sera suffisant pour établir qu’une personne est guérie, selon un communiqué du CTS publié dimanche soir.

Cette règle serait valable pour les malades asymptomatiques, tandis que les personnes ayant développé des symptômes seront soumises aux mêmes dispositions dans le cas où elles n’ont pas présenté de symptômes dans les trois derniers jours.

Le ministre de la santé italien Roberto Speranza a indiqué dimanche, à l’issue d’une réunion avec les membres du CTS, qu’il proposera en outre au gouvernement l’interdiction de toutes les fêtes, publiques ou privées.

Rome envisage également l’arrêt des activités sportives d’amateurs, comme le football ou le basket entre amis.

« Après des semaines où le gouvernement a cherché à élargir les mailles du filet, nous sommes obligés maintenant à les resserrer », a-t-il ajouté.

Premier pays touché en Europe, l’Italie a payé un lourd tribut à l’épidémie et a dépassé les 36 000 morts, avec plus de 350 000 cas diagnostiqués depuis le début de l’épidémie. Elle enregistre dernièrement une recrudescence de cas, contraignant le gouvernement à envisager des mesures encore plus rigoureuses.

Le gouvernement italien a décidé pour le moment de rendre obligatoire le port du masque dans toutes les circonstances et lieux en-dehors de son propre domicile et a prolongé l’état d’urgence en raison de l’épidémie de COVID-19 jusqu’au 31 janvier.