(Moscou) Le ministère russe des Affaires étrangères a dénoncé jeudi des tentatives étrangères de « déstabiliser » la Biélorussie, en proie à des protestations depuis quatre jours contre la réélection contestée du président Alexandre Loukachenko.

Agence France-Presse

La Russie voit « des tentatives claires d’ingérence étrangère visant à diviser la société et déstabiliser la situation » en Biélorussie, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, lors d’un breffage.

Depuis dimanche soir, la Biélorussie est le théâtre de manifestations contre la réélection de M. Loukachenko, au pouvoir dans cette ex-république soviétique depuis 26 ans.

Les protestations ont été violemment réprimées par la police, faisant deux morts, des dizaines de blessés et donnant lieu à des milliers d’arrestations.

« Nous appelons tout le monde à la retenue […] et espérons que la situation dans le pays va bientôt se normaliser », a souligné Mme Zakharova.

« La Russie a été et reste un allié fidèle et ami du peuple fraternel biélorusse », a-t-elle également assuré.