(Oslo) Les regroupements pouvant aller jusqu’à 50 personnes vont être à nouveau autorisés dans les lieux publics en Norvège, où l’épidémie de nouveau coronavirus semble sous contrôle, et ce à partir du 7 mai, nouveau petit pas vers un retour à la normale.

Agence France-Presse

Cet allègement devrait notamment permettre la reprise de petits évènements culturels (concerts, théâtre, cinéma…) mais il est conditionné à un maintien d’une distance minimale d’un mètre entre les participants et à la présence d’un responsable attitré, a indiqué le gouvernement.

« La Norvège s’ouvre peu à peu, tous les 14 jours, mais nous gardons un oeil sur la propagation du virus », a expliqué le ministre de la Santé, Bent Høie, lors du point de presse quotidien.  

Cette mesure pourrait être étendue le 15 juin aux rassemblements de jusqu’à 200 personnes si la tendance reste positive, a précisé le gouvernement.

Les évènements sportifs impliquant des contacts physiques restent interdits. Idem pour les regroupements culturels et sportifs de plus de 500 personnes prohibés jusqu’au 1er septembre.

Les autorités ont par ailleurs ramené, avec effet immédiat, de deux à un mètre la distance à respecter entre individus, à moins de vivre dans le même foyer.  

Autre signe d’un semblant de normalisation, la municipalité d’Oslo a décidé d’autoriser à nouveau à compter du 6 mai la vente d’alcool dans les établissements servant de la nourriture, interdite le 21 mars en raison de multiples violations des mesures de précaution.

La Norvège, qui avait adopté un régime de semi confinement à la mi-mars pour enrayer l’épidémie, avait déjà rouvert ses « barnehager », qui regroupent garderies et maternelles, le 20 avril, puis ses écoles pour les plus petits, de six à dix ans, le 27 avril.

Le pays nordique de 5,4 millions d’habitants a officiellement enregistré 7710 cas de coronavirus et 204 décès liés à l’épidémie, mais le taux d’infection est aujourd’hui faible et le nombre de nouvelles hospitalisations en baisse.