(Vienne) Les autorités autrichiennes ont déjoué un projet d’attentats, dont l’un devait toucher un marché de Noël à Vienne, selon l’agence autrichienne APA.

Agence France-Presse

Le Parquet en charge de l’enquête n’était pas joignable pour commentaire lundi.

Trois hommes d’origine tchétchène seraient impliqués dans cette affaire. Leur leader, âgé de 24 ans, était influencé par l’idéologie du groupe armé État islamique (EI), a ajouté APA.

Ce jeune homme, repéré après une dénonciation anonyme, était déjà en prison après deux tentatives de rejoindre la Syrie et l’EI. Il communiquait avec ses deux complices présumés à l’aide d’un téléphone portable, en violation des règles de la prison.

Ses comparses, âgés de 25 et de 31 ans, ont été incarcérés à la fin de la semaine dernière.

Le chef du réseau aurait eu l’intention de s’en prendre au marché de Noël devant la cathédrale Saint-Stéphane dans le centre de Vienne, entre Noël et le Nouvel An.

D’autres cibles potentielles auraient pu être Salzbourg, mais aussi des viles en Allemagne, France et Luxembourg, toujours d’après l’agence autrichienne.