(Varsovie) La foudre a fait au moins quatre morts et plus de 20 blessés, dont deux enfants, du côté polonais des monts Tatras, et un mort côté slovaque, selon les services de secours des deux pays.

Agence France-Presse

Trois blessés sont en réanimation, a précisé le chef des secours en montagne polonais Jan Krzysztof.

Le plus grand nombre de blessés ont été touchés par la foudre dans la zone du mont Giewont. Selon un responsable du parc national des Tatras, la foudre aurait touché une chaîne dont se servent les touristes pour gagner plus facilement le sommet.

Selon les médias polonais, la foudre aurait frappé aussi une grande croix métallique installée au sommet du mont Giewont, proche de la grande station de montagne de Zakopane, au moment où s’y trouvait un important groupe de touristes.

La majorité des blessés, transportés par plusieurs hélicoptères, ont été hospitalisés dans la station de Zakopane. D’autres blessés ont été soignés à Cracovie et à Nowy Targ.  

Le temps a changé brusquement à la mi-journée, d’épais nuages recouvrant rapidement le ciel qui, clair dans la matinée, avait incité de nombreux estivants à s’engager sur des pistes des Tatras.