(Kiev) Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a signé mardi un décret simplifiant l’octroi de la nationalité ukrainienne aux Russes « persécutés » dans leur pays, une mesure qui fait suite à la distribution de passeports russes aux habitants de l’est de l’Ukraine en guerre.

Agence France-Presse

Dans ce décret, M. Zelensky ordonne de préparer une loi qui « simplifie le processus d’obtention de la citoyenneté ukrainienne aux citoyens russes qui ont été persécutés en raison de leurs opinions politiques ». Elle devra aussi « optimiser » la procédure en matière de droit d’asile.

Volodymyr Zelensky avait promis après son élection en avril d’accorder la nationalité ukrainienne aux Russes qui « souffrent » dans leur pays.

« Nous savons parfaitement bien ce qu’offre un passeport russe », avait-il alors déclaré, ironisant sur « le droit d’être arrêté pour une manifestation pacifique » et « le droit de ne pas avoir d’élections libres ».

Les autorités russes sont confrontées depuis des semaines à l’un des plus importants mouvements de contestation depuis le retour de Vladimir Poutine au Kremlin en 2012. Plusieurs manifestations organisées par l’opposition pour exiger des élections justes ont été sévèrement réprimées par la police.

Plusieurs journalistes ou militants critiques du Kremlin se sont déjà installés en Ukraine depuis le tournant pro-occidental pris à Kiev en 2014. D’autres ont quitté la Russie pour les pays baltes.

En avril et mai, Vladimir Poutine a de son côté signé deux décrets facilitant l’octroi de la nationalité russe aux habitants des régions séparatistes de l’est de l’Ukraine et aux Ukrainiens possédant un permis de résidence en Russie. Cette mesure avait été vivement critiquée par Kiev et les Occidentaux.

L’Ukraine et la Russie sont à couteaux tirés depuis l’arrivée au pouvoir de pro-occidentaux, suivie par l’annexion de la Crimée par Moscou et un conflit avec des séparatistes prorusses dans l’Est, qui a fait 13 000 morts.