(Washington) Le président Trump s’en est pris avec virulence lundi à la première ministre britannique Theresa May, visiblement furieux du soutien apporté par cette dernière à l’ambassadeur britannique à Washington après la publication de ses câbles diplomatiques.

Agence France-Presse

«Je suis très critique de la façon dont le Royaume-Uni et la première ministre Theresa May ont géré le Brexit», a tweeté M. Trump, la jugeant responsable du «gâchis» actuel.

«Je lui ai dit comment il fallait procéder mais elle a décidé de faire différemment», a-t-il ajouté, avant de s’en prendre dans la foulée à l’ambassadeur britannique à Washington, Kim Darroch, deux jours après la publication dans la presse de câbles diplomatiques dans lesquels le diplomate britannique le qualifiait d’«instable» et d’«incompétent».

«Je ne connais pas l’ambassadeur, mais il n’est ni aimé ni bien vu aux États-Unis. Nous n’aurons plus de contacts avec lui», a écrit le président américain, avant de se féliciter que le Royaume-Uni ait bientôt un nouveau premier ministre.

Mme May a condamné lundi des fuites «totalement inacceptables» mais aussi souligné avoir «une totale confiance» en Kim Darroch, 65 ans, arrivé à Washington en janvier 2016, avant la victoire de Donald Trump à la présidentielle.