Un des propriétaires d'un jeu d'évasion, une salle dans laquelle cinq adolescentes sont mortes dans un incendie vendredi en Pologne, a été inculpé notamment pour homicide involontaire, a annoncé dimanche le parquet de Koszalin.

Mis à jour le 6 janv. 2019
AGENCE FRANCE-PRESSE

L'homme a été inculpé de manquement délibéré à la sécurité incendie et homicide involontaire par incendie, a indiqué Ryszard Gasiorowski, porte-parole du procureur local, à l'agence de presse polonaise PAP.

Cet homme, identifié comme Milosz S., a négligé de mettre en place des issues de secours et un système de chauffage adéquat.

Cinq jeunes filles de 15 ans ont été tuées et un homme de 25 ans grièvement blessé dans l'incendie de cette salle de jeu.

Le premier ministre Mateusz Morawiecki a promis dimanche de faire fermer tous les jeux d'évasion ne répondant pas aux normes de sécurité.

Les pompiers ont inspecté 200 d'entre elles au cours du week-end dans le pays. Plus de 100 étaient dangereuses et 13 ont été immédiatement fermées, selon le commandant national des pompiers Leszek Suski.

Le premier ministre a également annoncé un audit afin d'envisager de nouvelles mesures de sécurité pour ce type de lieu.

Un jeu d'évasion est un endroit où les participants sont enfermés dans une pièce et doivent résoudre une énigme ou répondre à une série de défis pour pouvoir en sortir dans un temps limité le plus souvent à une heure.