Une Française se définissant comme porte-parole des gilets jaunes, Jacline Mouraud, a annoncé qu'elle réfléchissait à être l'instigatrice d'un nouveau parti politique, en entrevue hier avec Le Journal du dimanche, un média français.

Mis à jour le 24 déc. 2018
ISABELLE GRIGNON-FRANCKE LA PRESSE

La femme de 51 ans, qui s'est rapidement présentée aux médias comme interlocutrice parlant au nom des manifestants qui protestent depuis le mois d'octobre, a confié au journal qu'il s'agissait de « la seule chose envisageable ».

Cette Bretonne s'est autoproclamée effigie du mouvement après la publication d'une vidéo devenue virale où elle présente son ras-le-bol et décrit le poids financier qui pèse sur les automobilistes, notamment.

La légitimité de cette femme comme représentante des gilets jaunes a été remise en question par des internautes. Ceux-ci ne sentaient pas d'accointance idéologique suffisante avec Mme Mouraud, en plus de ne pas reconnaître sa démarche politique individuelle.

Sur sa page Facebook nommée « Porte-voix de la France qui souffre », les critiques sont vives. « Non, vous ne représentez pas la France qui souffre ! », affirme un internaute. Suivie par 39 000 personnes environ, Jacline Mouraud affirme plutôt recevoir beaucoup de soutien.