La justice kosovare a condamné mardi à des peines de prison allant de deux à quatre ans de prison six ressortissants du Kosovo, tous Albanais, qui ont combattu en Syrie dans les rangs de groupes djihadistes.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Ils ont été déclarés coupables «d'avoir organisé en groupe et avoir été actifs au sein d'un groupe terroriste», a précisé la juge Syzana Çerkini.

Un septième membre de ce groupe a été condamné à huit mois de prison avec sursis pour «possession illégale d'armes».

Un des avocats de la défense, Besim Sylejmani, a rejeté le verdict affirmant qu'il était «sans fondement».

«Il n'existe pas la moindre preuve qu'ils (les accusés) ont participé au conflit», en Syrie, a-t-il déclaré.

La grande majorité des quelque 1,8 million de Kosovars sont des Albanais musulmans, pratiquant un islam modéré. Depuis quelques années, une radicalisation d'une petite partie des croyants a été relevée.

Quelque 300 ressortissants kosovars ont rejoint les rangs des djihadistes en Syrie et en Irak, selon le ministère kosovar de l'Intérieur.

Une cinquantaine ont été tués et 120 sont rentrés dans leur pays. Parmi ces derniers, environ 90 ont été arrêtés depuis septembre 2014.

Pour prévenir le recrutement de djihadistes, le Kosovo s'est doté en mars 2015 d'une loi prévoyant des peines allant jusqu'à 15 ans de prison pour ses ressortissants qui partent combattre à l'étranger.