Il s'en est fallu de peu pour que Léo Bureau-Blouin se retrouve au coeur du chaos, samedi soir. Le jeune homme, qui étudie à la prestigieuse Université d'Oxford, se trouvait à quelques kilomètres du Borough Market et devait aller rejoindre des amis dans un bar.

Audrey Ruel-Manseau LA PRESSE

«Nous devions rejoindre des amis qui se trouvaient très près du London Bridge, mais nous avons pris connaissance des événements avant de partir, a-t-il raconté à La Presse, hier. Nos amis ont été enfermés dans le bar et la police leur a ordonné d'évacuer les lieux.»

Hier, le jeune homme qui étudie à une centaine de kilomètres de là était toujours à Londres. «Le Borough Market, où plusieurs personnes ont été blessées, est un endroit que je fréquente régulièrement. Les images d'hier soir roulent en boucle sur les téléviseurs, ici. Ça fait peur, mais on ne peut rien faire.»

«Ça semble irréel quand ça arrive si près de soi», a-t-il confié, en ajoutant que même si la «vie suit son cours», «une certaine inquiétude dans la ville» est perceptible.