Un officier de police a été blessé par balles dimanche à Belfast, dans ce que la police nord-irlandaise a qualifié d'«attaque terroriste» en précisant que les soupçons se dirigeaient vers «des dissidents républicains».

AGENCE FRANCE-PRESSE

À la suite à cet incident, un homme de 36 ans a été interpellé dans une station d'essence au nord de Belfast, a annoncé la police sur Twitter.

Le policier a été touché à un bras après que plusieurs coups de feu ont été tirés, a priori depuis une voiture.

«Notre enquête vise pour l'instant principalement les dissidents républicains», a précisé Mark Hamilton, représentant des services de police en Irlande du Nord.

Plusieurs attaques à la bombe ou à l'arme à feu ont visé des policiers ces dernières années en Irlande du Nord, province du Royaume-Uni durement touchée par la violence pendant près de 30 ans, jusqu'aux accords de paix de 1998 entre mouvements loyalistes au Royaume-Uni et mouvements indépendantistes républicains.

Cette attaque a eu lieu alors que l'Irlande du Nord se prépare à des élections législatives, le 2 mars, après l'effondrement de l'exécutif début janvier.