Source ID:; App Source:

À son tour, la France renforce la sécurité dans ses aéroports

Des soldats français patrouillent dans l'aéroport Charles de... (PHOTO BENOIT TESSIER, REUTERS)

Agrandir

Des soldats français patrouillent dans l'aéroport Charles de Gaulles, à Roissy, en banlieue parisienne, le 4 juillet.

PHOTO BENOIT TESSIER, REUTERS

Delphine TOUITOU
Agence France-Presse
PARIS

Dans le sillage de la Grande-Bretagne et la Belgique, la France a annoncé vendredi un renforcement de la sécurité dans ses aéroports pour les vols vers les États-Unis, à la demande de Washington, qui redoute de nouvelles menaces terroristes.

«Pour des raisons de confidentialité, nous ne pouvons pas dévoiler ces mesures complémentaires», a déclaré à l'AFP le porte-parole de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC).

Ces mesures sont mises en oeuvre pour «la saison estivale» et «seront déployées de façon à apporter le moins de désagrément possible aux passagers», précise la DGAC qui prévient de retards possibles.

En moyenne sur l'année, 43 vols quotidiens sont opérés à destination des États-Unis depuis sept aéroports français de métropole (Paris-Roissy, Paris-Orly, Nice, Marseille) ou des départements et territoires d'outre-mer (Tahiti, Martinique, Guadeloupe), selon la DGAC.

De son côté, Aéroports de Paris (ADP), gestionnaire des plateformes parisiennes, précise que 47 vols partent chaque jour de Paris-Roissy vers les États-Unis pour la saison d'été 2014. Autant sont prévus à l'arrivée.

Le gouvernement américain a appelé mercredi à la vigilance dans les aéroports européens et proche-orientaux desservant les États-Unis.

Washington n'a pas spécifié la nature exacte, la localisation ou l'imminence du nouveau péril, dans sa mise en garde dévoilée à l'avant-veille de la fête nationale américaine, ce vendredi.

L'ambassade des États-Unis en Ouganda avait toutefois fait état d'une menace «d'attaque contre l'aéroport d'Entebbe» jeudi.

Les responsables officiels et experts insistent, eux, sur la conjonction inquiétante de deux phénomènes : la mise au point par des artificiers d'engins indétectables, et les déplacements de djihadistes radicalisés dans des pays en guerre comme la Syrie.

«Nous sommes préoccupés depuis longtemps par les organisations terroristes qui essaient d'embarquer à bord des avions avec du matériel non détecté», a expliqué jeudi à l'AFP un responsable du renseignement américain sous couvert de l'anonymat.

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) «est le groupe auquel on pense quand on parle de bombes indétectables», a-t-il ajouté.

La Grande-Bretagne a été la première jeudi à annoncer le renforcement de sa sécurité aéroportuaire.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer