La police britannique a annoncé jeudi avoir arrêté un homme de 75 ans soupçonné d'avoir posé une petite bombe artisanale qui avait explosé vendredi dernier près d'une mosquée des environs de Birmingham (centre de l'Angleterre) sans faire ni victimes ni dégâts importants.

Publié le 27 juin 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

L'homme a été arrêté à son domicile à Walsall, près de Birmingham, par des policiers d'une unité antiterroriste et placé en garde à vue dans un poste de police local. Les enquêteurs ont aussi procédé à une fouille de sa maison.

L'enquête a été lancée à la suite de l'explosion d'un engin artisanal le 21 juin sur le terrain de la mosquée Aisha, qui n'a causé que des dégâts minimes, selon la police, mais qui avait entraîné samedi l'évacuation pendant quelques heures, par précaution, de quelque 150 personnes habitant à proximité du lieu de culte.

Le Royaume-Uni a connu ces dernières semaines une augmentation des incidents contre les musulmans, depuis le meurtre du soldat Lee Rigby, poignardé en pleine rue à Londres le 22 mai dans une attaque dont sont soupçonnés deux hommes convertis à l'islam.