Source ID:; App Source:

Sept soldats géorgiens tués dans un attentat-suicide en Afghanistan

Des soldats américains de la force internationale déployés... (PHOTO WASSEM NIKAD)

Agrandir

Des soldats américains de la force internationale déployés en Afghanistan.

PHOTO WASSEM NIKAD

Agence France-Presse
Tbilissi

Sept soldats géorgiens de la force internationale en Afghanistan sont morts et neuf autres ont été blessés lorsque leur base a été attaquée par un kamikaze, a annoncé Tbilissi jeudi.

«Sept soldats ont péri» lorsqu'un «terroriste kamikaze» a fait sauter un camion chargé d'explosifs à l'extérieur d'une base militaire géorgienne dans la province afghane de Helmand, a annoncé en conférence de presse le général Irakli Dzneladze, chef d'état-major de l'armée géorgienne.

«Neuf autres soldats ont été blessés», a-t-il ajouté.

Depuis l'intervention internationale en Afghanistan, 30 militaires géorgiens ont été tués.

Déjà le 13 mai dernier, trois soldats géorgiens avaient péri dans une attaque suicide contre leur base dans le sud du pays.

«J'adresse mes plus profondes condoléances aux familles de nos héros et à tous les Géorgiens», a déclaré à la télévision le président pro-occidental Mikheil Saakashvili.

«Nous devons à leur mémoire de poursuivre notre chemin en vue de l'adhésion à l'OTAN», a-t-il ajouté.

La Géorgie, avec 1.500 militaires déployés dans la province méridionale de Helmand, est le plus important contributeur non membre de l'OTAN à la force internationale en Afghanistan, selon le ministère de la Défense.

Le pays caucasien a annoncé son souhait de maintenir des soldats en Afghanistan pour assister l'armée afghane lorsque l'OTAN aura mis fin à ses missions de combat fin 2014.

L'OTAN s'est engagée à accepter en son sein la Géorgie, sans toutefois donner de date pour cette adhésion. Le souhait de Tbilissi d'intégrer la coalition occidentale a provoqué la colère de la Russie voisine estimant que l'expansion de l'OTAN à ses portes constitue une menace.

Les deux pays se sont affrontés en août 2008 au cours d'une guerre éclair pour le contrôle de la région géorgienne prorusse d'Ossétie du Sud.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer