Source ID:; App Source:

Nouveau procès pour le meurtre d'Anna Politkovskaïa

Les trois frères tchétchènes, Roustam, Ibraguim (à droite)... (PHOTO MAXIM SHEMETOV, REUTERS)

Agrandir

Les trois frères tchétchènes, Roustam, Ibraguim (à droite) et Djabraïl Makhmoudov (à gauche), ont pour leur part été accusés d'être les exécutants. Seul Roustam, qui serait le tireur, est en détention.

PHOTO MAXIM SHEMETOV, REUTERS

Agence France-Presse
Moscou

Le nouveau procès de cinq suspects accusés de l'assassinat en 2006 de la journaliste russe d'opposition Anna Politkovskaïa a commencé lundi dans un tribunal de Moscou alors que le commanditaire de ce crime retentissant n'a toujours pas été identifié.

Au cours de cette séance à huit clos, les avocats des accusés ont demandé que l'affaire soit renvoyée au parquet, dénonçant des manquements dans l'instruction, ont rapporté les agences de presse russe. Le tribunal ne s'est pas encore prononcé sur cette requête.

Parmi les accusés, Lom-Ali Gaïtoukaïev, un homme originaire de Tchétchénie, est soupçonné d'avoir reçu en échange d'une rémunération l'ordre de tuer la journaliste du journal d'opposition Novaïa Gazeta.

À cette fin, il a recruté un lieutenant-colonel de la police de Moscou, Dmitri Pavlioutchenkov, l'ex-policier Sergueï Khadjikourbanov et les frères tchétchènes Roustam, Djabraïl et Ibraguim Makhmoudov.

À la suite d'un accord conclu en mai avec le procureur général adjoint, le cas de M. Pavlioutchenkov, accusé d'avoir assuré la logistique de l'assassinat, a été isolé du reste de l'affaire et soumis à une procédure particulière. Il a été condamné en décembre à 11 ans de camp pour son implication dans l'assassinat.

Les trois frères tchétchènes, Roustam, Ibraguim et Djabraïl Makhmoudov, ont pour leur part été accusés d'être les exécutants. Seul Roustam, qui serait le tireur, est en détention.

Ses deux frères avaient été acquittés à l'issue d'un procès en 2009, mais en 2010, la Cour suprême russe a renvoyé l'affaire au parquet et l'enquête a été rouverte avec les mêmes suspects.

Les enfants de la défunte journaliste d'investigation,  Vera... (PHOTO MAXIM SHEMETOV, REUTERS) - image 2.0

Agrandir

Les enfants de la défunte journaliste d'investigation,  Vera (à gauche) et Ilya ont assisté à l'ouverture du nouveau procès pour le meurtre de leur mère, le 3 juin à Moscou.

PHOTO MAXIM SHEMETOV, REUTERS

Anna Politkovskaïa, tuée le 7 octobre 2006 dans le hall de son immeuble à Moscou, était l'une des rares journalistes russes à dénoncer les exactions pendant et après la guerre en Tchétchénie.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer