Source ID:; App Source:

Conflit familial: une Française écrit à Carla Bruni

Carla Bruni-Sarkozy... (Photo: AFP)

Agrandir

Carla Bruni-Sarkozy

Photo: AFP

Agence France-Presse
Mexico City

La Française Maude Versini a écrit à un candidat à la présidence mexicaine et à l'épouse du président français, Carla Bruni-Sarkozy, leur demandant d'intervenir dans le conflit qui l'oppose à son ex-mari mexicain pour la garde de leurs enfants, a rapporté dimanche un magazine.

Mme Versini est en conflit depuis janvier avec son ancien mari Arturo Montiel, ex-gouverneur de l'État de Mexico, dans le centre du Mexique, pour la garde de leurs trois enfants, Sofia et Adrian, deux jumeaux âgés de 7 ans, et Alexi, 6 ans.

Dans une interview publiée dimanche par le magazine mexicain Proceso, Mme Versini révèle qu'elle a envoyé des lettres à Enrique Pena Nieto, candidat du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI, opposition) à l'élection présidentielle de juillet 2012, et à Mme Bruni-Sarkozy, afin qu'ils interviennent dans le dossier.

Maude Versini avait épousé Arturo Montiel au Mexique en 2002.

Le 13 janvier, le consulat général de France au Mexique a indiqué dans un communiqué que la garde des trois enfants avait été confiée à Mme Versini par le Tribunal de première instance de Tenancingo (État de Mexico), après un divorce intervenu en 2007.

«Dans le cadre du droit de visite prévu dans le jugement de divorce, les enfants séjournent au Mexique depuis le 17 décembre 2011 mais auraient dû rentrer en France le 2 janvier 2012», déclarait le consulat.

Les autorités judiciaires et administratives compétentes «ont d'ores et déjà été saisies» de cette «affaire strictement privée», ajoutait le consulat.

Cette affaire fait revenir sur le devant de la scène la personnalité controversée d'Arturo Montiel, gouverneur de l'Etat de Mexico de 1999 à 2005, oncle d'Enrique Pena Nieto, son successeur à ce poste de 2005 à 2011 et candidat du PRI à la présidence.

Arturo Montiel a été l'une des personnalités de premier plan du PRI, parti ayant exercé un pouvoir sans partage au Mexique pendant 70 ans, jusqu'à sa défaite en 2000.

Il avait notamment été l'un des prétendants à la candidature à l'élection présidentielle de 2006, mais s'était désisté après des accusations d'enrichissement illicite. Ces accusations avaient donné lieu à une enquête aujourd'hui classée sans suite.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer