L'aéroport international Domodedovo de Moscou était fermé dimanche et plongé dans le noir à la suite de coupures de courant provoquées par des pluies givrantes et des averses de grêle et plusieurs vols ont été également annulés dans un autre aéroport international, Cheremetievo.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Toutes les arrivées et tous les départs sont suspendus depuis 8h00 locales (5h00 GMT) à Domodedovo, au sud de Moscou, le plus important aéroport de la capitale russe.

Selon l'agence fédérale de l'aviation, quelque 8000 personnes n'ont pas pu décoller de Domodedovo. Cet aéroport accueille chaque jour quelque 55 000 passagers.

Dans la soirée, l'aéroport était plongé dans le noir. Les générateurs installés par le ministère des Situations d'urgence permettaient d'éclairer certains locaux, mais les passagers devaient utiliser leurs téléphones mobiles en guise de lampe de poche pour se déplacer, a constaté un photographe de l'AFP.

Les téléphones portables ne fonctionnaient pas à l'intérieur de l'aéroport. Les restaurants étaient fermés, mais certains passagers s'étaient attablés à la lumière de bougies pour manger ce qu'ils avaient dans leurs provisions.

Tous les enregistrements étant suspendus, les responsables des services aéroportuaires faisaient le tour de l'aéroport pour demander aux passagers de rentrer chez eux.

Les trains électriques reliant Domodedovo à la capitale russe ne fonctionnaient pas non plus et les prix des taxis ont été multipliés par dix. Dans la soirée, le site de Domodedovo était inaccessible.

Au total, plus de 150 vols ont été reportés ou annulés dimanche à Moscou, 100 à Domodedovo et 50 à Cheremetievo, au nord de la capitale, a annoncé le chef de l'agence pour les transports aériens, Alexandre Neradko, cité par l'agence Itar-Tass.

Air France a dû annuler plusieurs vols entre Paris et Cheremetievo faute de substances antigel pour nettoyer les pistes de décollage à Moscou, a annoncé une représentante de la compagnie citée par l'agence Ria Novosti.

«Autant que je sache, Moscou manque de substances pour nettoyer les pistes qui glissent et nous avons dû annuler les vols», a-t-elle expliqué.

«Mon vol d'Air France qui devait décoller à 19H30 (16H30 GMT) a été annulé. J'ai entendu que celui de 13H00 avait aussi été annulé. Les gens font la queue devant les guichets pour échanger leur billet», a témoigné une passagère interrogée par l'AFP au téléphone. «On ne nous explique rien, ils n'ont pas de réponse», a-t-elle ajouté.

Les coupures de courant ont privé d'électricité quelque 100 000 personnes dans les environs de Moscou. Environ 80 000 personnes étaient touchées par les coupures de courant dans les régions de Vladimir, Tver et de Smolenk (centre).

Le verglas paralyse la circulation en raison de températures proches de zéro avec des pluies qui transforment Moscou en patinoire. Le service des tramways et des trolleybus est également affecté.

Les responsables de la capitale ont conseillé aux 10 millions de Moscovites de ne sortir de chez eux qu'«en cas d'extrême urgence».