La Croatie a émis un mandat d'arrêt international à l'encontre de l'ancien premier ministre croate, Ivo Sanader, qui a quitté le pays jeudi, et est recherché par la justice pour abus de pouvoir, a annoncé vendredi le ministère de l'Intérieur.

Publié le 10 déc. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le mandat d'arrêt précise que le Bureau national de lutte contre la corruption et le crime organisé souhaite voir comparaître Ivo Sanader pour «association visant à perpétrer un délit pénal et pour abus de pouvoir», indique le ministère sur son site Internet.

Le Parlement croate s'était exprimé jeudi en faveur de la levée de l'immunité parlementaire de celui qui fut l'homme fort du pays pendant des années et qui a récupéré son mandat de député en octobre.

Ivo Sanader, 57 ans, avait quitté la Croatie jeudi matin pour la Slovénie, selon le ministère de l'Intérieur, en précisant que les autorités ne disposaient pas à ce moment de motif juridique pour l'empêcher de quitter le pays.

Ivo Sanader est le premier chef de gouvernement croate à être poursuivi pour des affaires de corruption.

M. Sanader a dirigé le gouvernement croate et l'union démocratique croate (HDZ), toujours au pouvoir actuellement, de 2003 jusqu'à sa démission soudaine en juillet 2009.

Il a été expulsé du HDZ en janvier, après avoir critiqué l'actuelle Première ministre, Jadranka Kosor. Il avait récupéré son mandat de député en octobre.