Source ID:; App Source:

Portugal: six des sept présumés pédophiles déclarés coupables

Pedro Namora, ancien étudiant victime d'abus, parle aux... (Photo AFP)

Agrandir

Pedro Namora, ancien étudiant victime d'abus, parle aux médias après que le verdict de culpabilité des agresseurs a été connu, à Lisbonne, ce vendredi.

Photo AFP

Agence France-Presse
Lisbonne

Le tribunal de première instance de Lisbonne a considéré comme «prouvés» des crimes sexuels imputés aux sept accusés du procès du scandale pédophile de la Casa Pia, a-t-il indiqué vendredi au cours de la lecture de son jugement.

Six des sept accusés du procès du scandale de pédophilie de la Casa Pia, en cours déjà depuis novembre 2004, ont été reconnus coupables par le tribunal de première instance de Lisbonne, qui les a condamnés vendredi à des peines allant de 5 ans et neuf mois à 18 ans de prison.

Le principal accusé du plus long procès de l'histoire judiciaire du Portugal, qui répondait à lui seul de plus de 600 crimes d'abus sexuels et d'incitation à la prostitution, a été condamné à une peine cumulée de 18 ans de détention.

Les autres accusés, parmi lesquels un ancien présentateur vedette de la télévision portugaise, un ancien responsable de la Casa Pia, un ex-ambassadeur, un avocat et un médecin ont été condamnés à des peines de prison ferme allant de 5 ans et 9 mois à 7 ans.

Seule la propriétaire d'une maison du sud-est du Portugal où, selon les victimes, des «orgies» étaient organisées, a été acquittée.

Par ailleurs, les six accusés condamnés devront verser des indemnités à certaines des victimes, anciens élèves de l'institution publique Casa Pia, dont les montants sont compris entre 15 000 et 25 000 euros (20 1000 à 33 500 CAN$).

Les six victimes présentes vendredi dans la salle d'audience comble ont exulté lorsque les peines ont été prononcées, s'échangeant de larges sourires et serrant le poing en guise de victoire.

«Nous sommes tous heureux», a déclaré l'un d'entre eux, Bernardo Teixeira, à la sortie du tribunal. «Nous pouvons enfin dire que les pédophiles ont été condamnés».

«C'est une ignominie. Nous ferons entendre notre voix pour combattre l'énorme erreur judiciaire qui a été commise aujourd'hui», s'est insurgé de son côté Me Ricardo Sa Fernandes, avocat de l'ancien présentateur vedette de la télévision portugaise Carlos Cruz, condamné à sept ans de prison pour trois crimes d'abus sexuels.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer