Même si la crise en a obligé plusieurs à diminuer leurs dépenses, les Européens continuent, eux, de manger tout autant. Mais ils ont dû changer leurs habitudes alimentaires. Dorénavant, les gens en veulent plus pour leur argent.

CYBERPRESSE

Les changements de consommation affectent toutefois les géants de l'alimentation. Les ventes d'Unilever, Danone,  Kraft et autres en souffrent.

En revanche, c'est le retour en force des boîtes en conserve.

Pour en savoir plus, lisez l'article du quotidien Le Monde