Source ID:; App Source:

Messe de Pâques: le pape Benoît XVI appelle à la paix

Le pape Benoît XVI a lancé un message... (Photo: Reuters)

Agrandir

Le pape Benoît XVI a lancé un message de paix depuis la place Saint-Pierre au Vatican, à l'occasion des célébrations de Pâques.

Photo: Reuters

Agence France-Presse
Cité du Vatican

Le pape Benoît XVI a lancé dimanche un appel en faveur de la paix au Proche-Orient et en Afrique, dans son message au monde prononcé depuis la place Saint-Pierre au Vatican à l'occasion des célébrations de Pâques, la plus importante fête du christianisme.

Le chef de l'Eglise catholique a demandé des «efforts renouvelés, persévérants et sincères» pour le règlement du conflit israélo-palestinien à quelques semaines de son voyage dans cette région. Il doit se rendre en Jordanie et en Israël du 8 au 15 mai.«La difficile mais indispensable réconciliation, qui est la condition première en vue d'un avenir de sécurité commun et d'une cohabitation pacifique, ne pourra devenir réalité que moyennant des efforts renouvelés, persévérants et sincères pour le règlement du conflit israélo-palestinien», a dit Benoît XVI depuis la loggia centrale de la basilique vaticane.

Lors de cette adresse solennelle, retransmise par des télévisions du monde entier et suivie place Saint-Pierre par des dizaines de milliers de fidèles, le pape a également évoqué l'Afrique, près de trois semaines après son déplacement au Cameroun et en Angola.

Il a exhorté le continent africain à utiliser «les armes de la justice et de la vérité, de la miséricorde, du pardon et de l'amour».

L'Afrique «souffre de façon démesurée de conflits interminables et cruels -souvent oubliés-» mais aussi «de la faim, de la pauvreté, de la maladie», a-t-il souligné.

Le pape a par ailleurs jugé «urgent de redécouvrir des perspectives capables de redonner l'espérance» en un temps d'«insuffisance globale de nourriture, de trouble financier, de pauvretés anciennes et nouvelles, de changement climatique préoccupant, de violence et de misère (... et) d'un terrorisme toujours menaçant».

Benoît XVI a également adressé ses voeux aux rescapés du séisme meurtrier des Abruzzes (centre de l'Italie), qui a fait près de 300 morts le 6 avril, plus d'un millier de blessés et plusieurs milliers de sans-abri.

Il a en outre mis en garde contre le «matérialisme et le nihilisme» et «une vision du monde qui ne sait pas dépasser ce qui est expérimentalement constatable».

Le pape a ensuite donné sa bénédiction «urbi et orbi» (à la ville et au monde), qui conclut les célébrations pascales durant lesquelles sont commémorées la mort et la résurrection du Christ, fils de Dieu descendu sur terre, selon la tradition catholique.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer