Binyam Mohamed, un ex-résident britannique arrivé lundi en début d'après-midi au Royaume-Uni après plus de quatre ans passés au camp de Guantanamo, a été remis en liberté sans inculpation en début de soirée après avoir été interrogé par la police, a annoncé Scotland Yard.

Mis à jour le 23 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

M. Mohamed avait été interpellé et interrogé par la police des frontières dès son arrivée peu après 8 h HNE sur la base aérienne militaire de Northolt, au nord-ouest de Londres, dans le cadre de la législation antiterroriste britannique.

«Il a été remis en liberté un point c'est tout, c'est la fin» de la procédure, a déclaré un porte-parole de la police à l'AFP.