(Washington) Un cas du variant Omicron a été détecté jeudi dans le Minnesota, aux États-Unis, chez une personne ayant voyagé à New York, mais ne s’étant pas récemment rendue à l’étranger comme pour le premier cas confirmé la veille.  

Publié le 2 déc. 2021
Agence France-Presse

Cette annonce indique ainsi que le variant a commencé à se transmettre entre personnes sur le territoire américain.  

Les autorités sanitaires de cet État du Midwest ont confirmé avoir détecté ce variant chez un homme vacciné contre la COVID-19, qui avait aussi reçu une dose de rappel.  

Cet individu a « développé des symptômes légers le 22 novembre et s’est fait tester le 24 novembre », ont déclaré les autorités sanitaires, précisant qu’il était désormais guéri.

L’homme s’était rendu à New York pour un rassemblement dédié aux films d’animation japonais (« anime ») quelques jours auparavant.

Le maire de New York a déclaré jeudi que les habitants devraient « considérer que le variant circule » désormais dans la ville.  

Les autorités sanitaires américaines s’attendaient depuis plusieurs jours à ce qu’Omicron soit détecté dans le pays.  

Cette nouvelle « n’est pas une grande surprise », a commenté dans un communiqué le gouverneur Tim Walz, en louant les capacités de séquençage dans son État.  

Mercredi, un premier cas a été confirmé chez une personne également vaccinée, mais qui revenait elle d’Afrique du Sud, où le nouveau variant a d’abord été détecté.

Omicron a été classé comme « préoccupant » par l’Organisation mondiale de la Santé, et des études sont en cours pour déterminer si et dans quelle mesure il se révèle plus contagieux ou davantage résistant aux vaccins.