(Washington) Le président Joe Biden recevra le premier ministre israélien Naftali Bennett le 26 août à la Maison-Blanche, a annoncé la porte-parole de l’exécutif américain mercredi.

Agence France-Presse

« Le président et le premier ministre Bennett aborderont des questions cruciales liées à la sécurité régionale et mondiale, y compris concernant l’Iran », a indiqué Jen Psaki dans un communiqué.

« Cette visite sera également l’occasion pour les deux dirigeants de discuter des efforts entrepris pour faire progresser la paix, la sécurité et la prospérité des Israéliens et des Palestiniens et de l’importance d’œuvrer à un avenir plus pacifique et plus sûr pour la région », a-t-elle précisé.

L’étroite relation entre Israël et les États-Unis a traversé une période difficile quand M. Biden a remplacé Donald Trump, allié du premier ministre de l’époque Benyamin Nétanyahou, à la tête des États-Unis en janvier.

Mais la fin du règne de Benyamin Nétanyahou, au pouvoir en Israël durant 12 ans, et la formation d’un nouveau gouvernement avec Naftali Bennett à sa tête a ouvert la voie à une réinitialisation des relations.

À la mi-juin, le président américain avait dit avoir « hâte de travailler » avec M. Bennett.

« La visite du premier ministre Bennett renforcera le partenariat durable entre les États-Unis et Israël, reflétera les liens profonds entre nos gouvernements et nos peuples », a assuré la porte-parole de la Maison-Blanche mercredi. « Elle soulignera l’engagement inébranlable des États-Unis envers la sécurité d’Israël. »

Le 28 juin, Biden avait déjà accueilli à Washington le président israélien Reuven Rivlin, remplacé à la tête de l’État par Isaac Herzog début juillet.

Début août, Naftali Bennett avait nommé un nouvel ambassadeur aux États-Unis, le frère du président israélien Isaac Herzog, général de brigade à la retraite.