(Washington) Une base militaire de Washington D. C., la capitale américaine, a été placée en confinement pendant une trentaine de minutes vendredi, après qu’un individu armé ait possiblement été aperçu sur les lieux.

Associated Press

La police locale rapporte que des coups de feu avaient précédemment été entendus dans les rues voisines et que le tireur serait entré sur le site de la base.

La base d’Anacostia-Bolling a annoncé la mesure sur Facebook.

Plusieurs informations contradictoires ont circulé, avant qu’on précise finalement rechercher un homme ayant des tresses rasta, des pantalons bleus ou verts, et un chandail blanc.

Un suspect a éventuellement été arrêté et remis à la police. Le confinement a été annulé vers 15 h, heure locale.

La police de Washington D. C. a dit que des agents répondaient à des tirs qui auraient été entendus près de la base quand le suspect serait entré sur le site en courant. Les policiers ne rapportent aucune victime.

La base est située dans la portion sud-est de Washington. Des unités de l’armée de l’air, des Marines et de la Garde côtière y sont déployées. Elle accueille aussi des bureaux du Naval Criminal Investigative Service et le siège de la Defense Intelligence Agency.

C’est aussi cette base qui accueille les hélicoptères qui transportent le président et la vice-présidente des États-Unis.