(New York) L’État de New York a annoncé cette semaine l’allègement de plusieurs mesures imposées pour combattre la pandémie de coronavirus, maintenant qu’au moins 70 % des adultes de l’État ont reçu au moins une dose de vaccin.

Marina Villeneuve Associated Press

L’État n’impose dorénavant plus à de nombreuses entreprises de respecter des protocoles de nettoyage, de prendre la température de leurs employés ou de les questionner au sujet de leurs symptômes récents.

Les salles de cinéma n’auront plus à laisser de sièges vides entre les cinéphiles. Les restaurants n’auront plus à espacer les tables de deux mètres. Les commerces n’auront plus à limiter le nombre de clients.

Mais ce ne sont pas toutes les règles qui sont abolies : pour le moment, les New-Yorkais doivent continuer à porter un masque à l’école, dans le métro, dans les amphithéâtres, dans les refuges pour sans-abri, dans les hôpitaux, dans les résidences pour aînés et dans les prisons. Des règles plus strictes s’appliquent à ceux qui n’ont pas encore été vaccinés.

70 % des adultes de l’État avaient reçu au moins une dose de vaccin en date de lundi.

On ne sait pas exactement quel pourcentage de la population doit être vacciné pour atteindre l’immunité collective qui endigue la propagation du virus, mais plusieurs experts estiment qu’il est d’au moins 70 %. Environ la moitié des New-Yorkais de tout âge sont entièrement vaccinés, selon des données fédérales.

La docteure Anna Bershteyn, de la faculté de médecine de l’Université de New York, prévient toutefois que l’émergence de variants plus contagieux pourrait vouloir dire que l’immunité collective ne sera atteinte que quand 85 % de la population aura été vaccinée.

New York comptabilise environ 430 nouvelles infections par jour depuis sept jours, son bilan le plus faible depuis le début de la pandémie. Quelque 600 victimes du virus étaient hospitalisées à travers l’État, le nombre le plus bas depuis la fin du mois d’août.

Le rythme de la vaccination a considérablement ralenti. New York a administré environ 580 000 doses depuis une semaine, comparativement à une moyenne d’un million de doses par semaine à un certain moment.

L’État a essayé de gonfler le taux de vaccination en faisant tirer un prix de 5 millions US et en offrant quatre années d’éducation dans une université publique.